Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

One Comment

Retour sur l’ExtraRace Beaujolais Vert 2015, ma première course d’obstacles

C’était une première pour moi, J’ai participé à l’ExtraRace Beaujolais Vert, la seconde édition de cette course d’obstacles qui a eu lieu le 27 septembre 2015 au lac des sapins en plein cœur du Haut Beaujolais.

Etant toujours un peu curieux, je me suis inscrit sur le plus gros parcours, la Furax avec 5 copains. Ayant des niveaux très différents en course à pied, on avait pour objectif de se faire plaisir et de déconner comme vous pouvez le voir sur la photo juste avant le départ.

Team_Lerunnergeek_Extrarace2015

La météo n’étant pas forcément très agréable (7°, brouillard), on s’est installé dans le sas d’échauffement où une animatrice met l’ambiance. Après quelques pompes et sprints, c’est le moment de rentrer dans la zone de départ.

Le départ est donné malgré une panne d’électricité qui a coupé la sono et dégonflé l’arche de départ (sans doute le premier obstacle). On enchaîne après 400m de course par un passage dans des tuyaux semi-immergés dans le lac. Pas le temps de se réchauffer, il faut faire trempette§ Les obstacles se poursuivent : passage de palissade, ventriglisse, port de sac de sable, piscine de boue….) et à ma grande surprise, les portions de courses entre deux obstacles sont relativement longues (entre 1 et 2km) et avec du dénivelé. On maintient un petit rythme en se tirant la bourre.

Après une seconde baignade de lac en passant dessus-dessous des kayaks, on enchaîne par une montée sèche de 30m où le jeu consiste à retenir une série de 7 chiffres à répéter en arrivant en haut. Je vous laisse deviner qui a fait deux fois la montée… Ca grimpe encore avant d’arriver au seul ravito du parcours. Là, on croise des gens qui étaient bien après nous dans les premiers obstacles… Il y a eu un petit problème de balisage…

Bref, on repart en enchaînant des montées et descentes dans les bois sur des singles bien agréables avant d’arrivée à la traversée de Jésus. Cet obstacle est composé de tapis de piscine espacés d’un bon mètre qui permet de traverser un bras du lac. C’est l’embouteillage complet. Après 10 min à se geler les noix, c’est à notre tour de passer… Après une première tentative, je finis à la nage. On enchaîne avec des singles bien raides dans les bois parsemés d’obstacles ( palissades, bûches, filets) avant de redescendre vers la dernière traversé soit par un pont de singe soit via une slackline. En attendant, on encourage les courageux avant de les voir se vautrer dans l’eau.

Le parcours se termine par un passage électrifié que l’on doit faire en rampant, un strike sur des bénévoles équipés de bubble et une grande palissade.

Au final, on a couru 2h30 (1h35 en déplacement d’après Strava) pour 14km et 500m de D+. J’ai eu des courbatures pendant les 4 jours suivants…

Conclusion

Etant novice sur ce genre de course, j’ai pris beaucoup de plaisir et j’ai bien déconné avec les copains. Le parcours n’était pas de tout repos au niveau du km et du D+. Le fait d’être en pleine nature à son charme. J’ai tout de même quelques petits bémols à mettre sur cette course car pour une inscription de 60 euros (tarif max – en solo pour le grand parcours) on peut s’attendre à un peu plus d’animations sur le parcours, un balisage optimisé et éventuellement un ravito supplémentaire avec des produits locaux (on est dans le Beaujolais, c’est pas ce qui manque !).
Un grand merci mes partenaires (Extra Agence et Terre de Running) pour cette opportunité.

A bientôt sur les chemins !

 

Comments

  1. xagabo

    super CR !
    Merci de l’avoir partager et vivement une prochaine ExtraRace !

Submit a Comment