Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

One Comment

Présentation de Julien, un trailer Lyonnais

Présentation de Julien, un trailer Lyonnais

Je partage ma passion de la course à pied avec un ami, traileur qui a accepté de participer au blog en publiant quelques tests. Découvrez un peu plus le personnage dans cette petite interview

  • Qui es-tu ?

Je m’appelle Julien et je suis consultant digital spécialisé en expérience utilisateur. Je m’oriente vers les quantified self et les objets connectés et plus précisément dans la création des interfaces et des services. Ce qui me sert bien dans le run pour analyser mon activité sportive.

Je suis Rhône-Alpin et fier de mes montagnes. Passionné de sports outdoor et montagne en compétition comme en solo.

  • Qu’est ce qui t’a motivé à courir  ?

Je courais déjà pour m’entretenir en plus de la muscu. Je courais également pour entraîner mon cardio et ma condition physique pour les courses de montagne.

Mes runs étaient vraiment bas et sans motivation. Je courrais une demi-heure maximum sur terrain plat et goudronné. Bref, du run urbain qui m’a vite lassé car il ne correspondait pas à ce que je recherchai sûrement inconsciemment.

Puis j’ai découvert le trail, sport que je considérai au début comme un phénomène de mode. Mais au final l’activité la plus logique et adaptée à mes besoins. Pourquoi ne pas mixer entraînement et nature?!

Rapidement, le trail est devenu une activité de passion au même titre que le VTT, l’alpinisme, la grande rando…

J’ai même trouvé dans le trail, un sport un peu moins solo que le reste avec des moments de compétition.

 

  • Qu’est ce que tu préférés dans la courses ?

Depuis que je run, et surtout depuis que je trail, j’ai amélioré ma condition physique globale mais surtout pour les courses de montagne. J’aime courir en pleine nature et me dire que grâce à ça les sommets me sont encore moins inaccessibles.

Dépasser les radonneurs qui souffrent à la montée me surprend toujours car je connais bien cette sensation. Celle d’aller toujours plus loin et plus vite.

En effet, le trail a créé ce besoin de dépassement, de constante amélioration et d’évolution.

Enfin, mon plaisir ultime est de courir en pleine nature sauvage en croyant qu’il n’y a aucune limites.

 

  • Parcours et distances favorites ?

J’ai de le chance d’habiter dans les Mont D’Or, la mecque du trail Lyonnais. Les sentiers sont assez techniques et le dénivelé est réellement adapté aux entraînements. Vue la multitude des chemins, il n’y a pas un parcours similaire. Nous sommes également beaucoup de pratiquants avec de belles compétitions assez connues comme la nuit des Cabornes.

En entraînement je cours entre 10 et 14 km et entre 500 et 600m de D+ (trois fois par semaine). En compétition ou en course solo alpine, je run 23 km et entre 1200 et 1500m de D+.

 

  • Tes chronos ?

Difficile à dire en trail. Aucun ne se ressemble. Le terrain, le dénivelé, les changements de rythme, de monts ou alpin.

 

  • Les prochaines courses ou objectifs que tu souhaites réaliser ?

J’aimerai m’orienter de plus en plus vers la vertical race. Un trail où l’on ne cesse de monter vers un sommet. Ça demande beaucoup de cardio, de technique et de travail des cuisses.

Je continue aussi mon entraînement technique en trail alpin et skyrunning que j’arrive à appréhender assez facilement grâce à mon habitude de la montagne et de l’altitude.

J’aimerai aussi tester les courses extrêmes, mélange de trail et de parcours du combattant.

 

Comments

Submit a Comment