Garmin Fénix 2 – LA montre sports outdoor

Garmin Fénix 2 – LA montre sports outdoor

28/02/2014 8 Par Julien Ducerf

Garmin vient de présenter une toute nouvelle version de sa montre multi-sports outdoor : la Garmin Fénix en version 2.

Garmin a compris que le sportif d’aujourd’hui n’est pas uniquement un runner ou un montagnard.
Je pratique l’alpinisme, la randonnée, le mountain bike et le trail. Pour cela, il me faut LA montre qui puisse m’accompagner dans toutes mes activités. Pour le trail, j’ai besoin d’un coach numérique exigeant et précis. Qui s’adapte à mes séances d’entraînement, comme à mes sorties de skyrunning ou aux compétitions. Je n’ai pas envie de me paumer dans le brouillard en plein ascension non plus…
Je suis aussi un geek, un passionné de digital. C’est vrai, j’aime me déconnecter quand je suis en pleine nature. Je lâche mon smartphone et tout ce qui touche aux réseaux sociaux. Mais j’avoue qu’une connexion invisible et automatique ne me dérange pas. Mes proches peuvent me suivent en live et ma chérie se fait moins de soucis… Qu’on le veuille ou non c’est un gage de sécurité.
Enfin, la dimension sociale m’importe pour partager mes résultats avec mon poto Le Runner Geek, lui montrer un peu qui est le bonhomme!
Bref, c’est un couteau suisse dont j’ai besoin.

garmin-fenix-2-lerunnergeek

Par où commencer?

Les spécificités techniques et les fonctionnalités sont tellement nombreuses…Parlons bien, parlons montagne

C’est l’été, je suis en sortie dans les Ecrins.
Mode GPS classique mais hyper complet : GPS, altimètre, compas électronique 3 axes, baromètre pour la météo et compatible avec le capteur de température Tempe de Garmin… Je peux suivre ma trace envoyée en amont via le PC mais aussi enregistrer ma trace en cours avec des waypoints (10 000 traces et 1000 waypoints) et une fonction Trackback pour retourner à ma voiture (enfin je n’ai pas vraiment envie de redescendre, j’y suis bien dans ma montagne!). Comme la plupart des produits de ce type, je peux télécharger mes données sur la plateforme dédiée, le Garmin BaseCamp (Sorte de Google Earth de quantification et de qualification des données outdoor).

Le lendemain, l’entraînement trail me tend les bras…

Associée au moniteur cardiaque, j’analyse mes performances en temps réel, la distance parcourue, la cadence de pas, le dénivelé, la fréquence cardiaque et surtout la VO2 max.
Au final, je ne suis pas seul en montagne… un entraîneur s’est logé dans quelques centimètres carré de mon truc au poignet : Évaluation de la dynamique de foulée avec mesure de la cadence des pas, temps de récupération conseillé entre deux séances… .L’intelligence artificielle de la montre analyse les performances à chaque entraînement pour faire évoluer ses conseils au prochain.

 

Visuel_Garmin_fenix2-a-600x600

Le passage d’un sport à l’autre se fait presque automatiquement

Je peux passer en mode cyclisme (compatible avec le capteur de puissance Vector de la marque), natation (mouvement de bras, cadence, nombre de longueurs, type de nage…) et course sur tapis en salle (hum… pourquoi pas…) grâce à un accéléromètre.

L’effort c’est bien sympa, mais je suis aussi un rider. On ne va pas cracher sur quelques descentes aux Deux Alpes…

Hop, passage en mode “Ski-Board” avec enregistrement individuel pour chaque descente : performances quotidiennes, distances, temps… Et elle prend en compte les arrêts au remonte-pente (et au bar d’altitude pour un bon “Green Chaud” / Chocolat-chaud-Chartreuse pour les ignorants).

Mais c’est aussi une montre de geek (autrement vous ne seriez pas en train de lire cet article)

Connectée au smartphone avec la technologie Bluetooth Smart (économe en énergie), je peux me mesurer virtuellement avec LeRunnerGeek via la plateforme Garmin Connect, partager mes données et que mes proches me suivent en direct via e-mail ou les réseaux sociaux en mode LiveTrack (“Coucou Papa-Maman! Vous êtes fiers de votre fils?” ou “Tu vois Chérie, je ne suis pas au pub!”).
Elle fait office de smartwatch puisqu’elle avertie de la réception d’un email, SMS et appel avec affichage des informations. Par contre, elle ne semble compatible qu’avec les Iphones; ce qui m’étonne de la part de Garmin qui a toujours pensé à une mutualisation des smartphones.
Comme vous l’avez lu plus haut, elle se connecte via la technologie maison ANT+ à d’autres produits Garmin et gère par exemple le contrôle de l’action caméra VIRB (JEVEUXLAVIRB ^^).

C’est forcement une baroudeuse dans sa conception.

Etanche 50m, anti-choc, autonomie de 50h en mode GPS (5 semaines en montre classique), contraste négatif et rétroéclairage LED rouge.

Elle sera disponible le mois prochain pour 399€ et 449€ avec le moniteur cardiaque HRM-RUN.

Bref, ceci est (encore) un appel à Garmin : JE VEUX CETTE MONTRE (caprice en vue…).
L’excitation ultime, bien avant un nouveau PC, un smartphone, une paire chaussure trail ou la future smartwatch de Google!

Plus d’infos : La Garmin Fénix 2 sur Garmin.com

La Garmin Fenix est disponible sur Amazon à 399 euros