Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

5 Comments

[CR] Calad’Run 2013

[CR] Calad’Run 2013

La calad’run, c’est la corrida pédestre nocturne organisée à Villefranche sur Saône pour cloturer l’année sportive.

Cette course marque pour moi la fin de la saison, même si mon planning pour 2014 se rempli de jour en jour.

Revenons à notre course! La météo est fraîche (4-5°), le temps idéal pour courir. J’arrive autour de 19h30 au point de rendez-vous ! J’ai loupé la course des très jeunes. Les pré-ados et ados se préparent pour effectuer une boucle de 2,4 km environ.

En attendant le départ de cette seconde course de la soirée (3 courses au total), j’observe les autres runners. J’ai l’impression de faire un peu tâche dans le décor : je vois que des gens avec des tee shirts de clubs d’athlétisme environnant. J’ai la sensation d’être avant le départ d’un cross régional! Cette ambiance je l’ai connu qu’une fois dans ma vie : le cross régional du collège à mes 12 ans, Nostalgie…rien à voir avec mes précédentes expériences de courses (lien section course). Je me dis que le niveau va être très très haut !

Le coup de pistolet donne le départ de la seconde course. J’encourage les gamins qui passent comme des flèches. Les premiers ont déjà la foulée des kenyans. Impressionnant!

Je discute avec un petit groupe d’amateurs comme moi qui m’annonce qu’ils sortent de l’apéro! Je suis rassuré,  je ne suis pas le seul amateur qui cherche à passer un bon moment et pas forcément la gagne. Les premiers enfants arrivent.  Je commence à me motiver pour m’échauffer tout en me réchauffant. Je fais quelques foulées en attendant sagement le départ.

20h10 à la montre, la foule de 320 coureurs se regroupe vers la ligne de départ. Je découvre les rennes du Père Noël tirant le traineau et des runners-cadeaux qui l’accompagnent. C’est les personnes du TCN (Theize Course Nature, une association de trail du Beaujolais –  http://theizecoursenature.over-blog.com )

20h15 le départ est donné.  Je suis au milieu du peloton, enfin ce qu’il en reste avec l’allure imposée par les premiers…

Calad'Run 2013

C’est bibi avec le dossard 294 – Merci au Journal Le Progrès pour la photo

J’effectue la petite boucle avant d’enchaîner les 3 grandes. Je n’ai aucun repère de vitesse. Je le fait au feeling. Pour le moment tout se passe bien, j’essaie de rester à l’abri d’un lièvre. Au premier km, j’ai une indication de temps : 11,7 km/h ! Mais WTF ! Moi qui pensais courir à onzaleur la course. Au niveau sensations,  je suis pas mal. Au seconde km: 12,4 km/h ! Huhu, je m’arrête plus ! Je vous rassure tout de suite je n’ai pas continué à accélérer pour finir a 18km/h comme le premier. Lui terminera la course en 22 min…

Le premier grand tour devait me servir de prise de repère la suite pour gérer. Au final j’enchaîne la seconde sans trop réfléchir.  J’essaie de garder le rythme même si je sens que c’est un peu plus dur! Au milieu de ce deuxième tour, je me fais prendre un tour par les premiers… mine de rien, tu prends un petit coup de bambou derrière les oreilles (même si je sais très bien qu’ils sont sur une autre planète). J’achève le second tour avec un peu plus de mal. Mon allure se réduit au moment de commencer le dernier tour. Je récupère tout en me laissant traîner par un petit groupe de 3 personnes. Je reste sur leurs baskets et je me fais tirer. 6 ème kms j’ai repris un peu de jus, je lâche le groupe et j’allonge la foulée.  J’accroche un homme d’un certain âge qui a une foulée minimaliste. Il me reste plus qu’à faire un petit tour de place et c’est fini! J’allonge mais j’ai l’impression d’être full gaz ! Je me fais doubler à 10m de la ligne par Mr foulée de minimoys. J’arrête le chrono 36′ tout pile ! Je suis super content.

Là on me double 2 ou3 fois pour rentrer dans le sas de pointage. Les puces étaient évidement absentes vu le faible nombre de participants (320 participants sur les 500 maximum prévus). Bref l’attitude n’est pas super fairplay !  Apres le pointage on m’offre une bouteille de Beaujolais, j’oublie soudainement que je me suis fait gratter 2 ou 3 places au scratch! Je me dirige vers la tente pour prendre un petit casse-croûte. C’est généreux. Il y a des bouteilles d’eau,  jus d’orange, coca, café,  chocolat chaud et pleins de trucs à grignoter. L’ambiance est super conviviale.  J’en profite pour retrouver le runner qui m’a doublé quelques mètres avant la ligne alors qu’on avait fait presque toute la course ensemble. Je le chambre un peu et son fils me dit que c’est sa grande spécialité même aux séances d’entraînements.

Je retrouve ma fiancée venu m’encourager dans le froid de ce vendredi soir.  Je décide d’attendre le podium (on ne sait jamais, sur un malentendu, j’aurais pu être appelé)

La remise des coupes et récompenses a lieu malgré le faible nombre de vainqueurs présents. Dans certaines catégories,  il y avait qu’une personne présente sur le podium et ce n’était pas forcément la première place.

Pour résumer, cette première édition de la calad’run est un succès malgré le manque de supporters tout au long du parcours.  L’organisation avait annoncé un parcours de 7,94km alors qu’au final j’arrive à 7.09 km. L’ambiance était assez sympa malgré la différence entre les runneurs cherchant la gagne et les autres. C’est la course idéale pour terminer l’année en beauté et se faire plaisir! Vivement l’édition 2014 de la calad’run!

Les résultats sont disponibles sur ce lien : http://athleacvs.free.fr/corrida/ResultatsCaladRun20dec2013.htm

 

Comments

  1. Sympa la bouteille de Beaujolais à l’arrivée, ça prend moins la poussière qu’une médaille !
    J’ose pas m’inscrire sur les petites courses comme ça parce que le niveau me fait peur, ton CR ne me rassure pas sur ce point ! Mais je note que tu t’es fait plaisir c’est l’essentiel !

    • Il faut oser justement. J’avais un peu peur en m’inscrivant vu que c’était le club d’athlétisme qui organisait la course. Mais au final, il y a des coureurs de tout les niveaux et une bonne ambiance. C’est bien pour se faire les jambes et s’imposer un entrainement régulier. Il faut profiter des « petites courses » pour travailler et ensuite briller sur des événements plus prestigieux. Sur mon blog, je posterai les courses de coin, si jamais tu es intéressé. A bientôt

  2. Une chouette idée la bouteille de vin pour les finishers…

    • Oui c’est super sympa. C’est un peu la tradition dans le coin. C’est une motivation supplémentaire pour avancer 😉

Submit a Comment